Le tenant du titre rentre bien dans son tournoi

6-2 6-2 : Félix Auger-Aliassime a surclassé Corentin Moutet au premier tour de l'Open Sopra Steria. Il affrontera Antoine Hoang en huitièmes de finale.
Auger-Aliassime à l'Open Sopra Steria 2018

Auger-Aliassime : « J’étais prêt, bien concentré ! »

Félix Auger-Aliassime a brillamment réussi son entrée en lice face à Corentin Moutet, tête de série numéro huit. Une victoire 6-2 6-2 en 1h20, qui laisse forcément beaucoup de satisfaction.

Ton sentiment après ce match bien maîtrisé…
Solide. Je pense que c’est le bon mot. Je m’attendais à un match très difficile, mais j’étais prêt, bien concentré. Le fait d’arriver ici mercredi dernier m’a permis de m’acclimater et de me placer dans de bonnes conditions.

« C’est surtout agréable de revenir dans un endroit qu’on connaît bien et qu’on apprécie »

Corentin (Moutet), ce n’était pas franchement un cadeau pour un premier tour…
De toute façon, un premier tour, ce n’est jamais facile en Challenger. Alors, contre Corentin, qui joue très bien en ce moment… Il défend très bien en fond de court, c’est très compliqué de le déborder. Après, on se connaît depuis tout petits avec Corentin, la première fois que je l’ai joué, je devais avoir neuf ou 10 ans (rires). Je sais qu’il peut avoir tendance à se déconcentrer, il est un peu impulsif, mais, quand je suis sur le court, je me concentre sur moi, sur ce que j’ai à faire.

C’est particulier de revenir ici dans la peau du tenant du titre ?
C’est toujours particulier de défendre un titre, oui, mais c’est surtout agréable de revenir dans un endroit qu’on connaît bien et qu’on apprécie. Je vais essayer de continuer sur ma lancée !

« Tout le monde peut faire quelque chose ! »

Les trois premières têtes de série sont déjà tombées. Cela ouvre un peu le tableau ?
Non, ça ne signifie pas grand-chose, pour moi. En Challenger, tout peut toujours se passer. Ça prouve que tout le monde peut faire quelque chose ici. C’est top !

Rémi Capber

Répondre