Félix Auger-Aliassime : "Il s’agit du meilleur tennis de ma carrière"

Félix Auger-Aliassime remporte son premier titre en Challenger après sa victoire en finale 6-4 6-1 contre Mathias Bourgue.
open sopra steria augier-aliassime 2017 12

Félix Auger-Aliassime : « Il s’agit du meilleur tennis de ma carrière »

Félix Auger-Aliassime, 16 et 10 mois, remporte l’Open Sopra Steria. Il devient le 7ème plus jeune joueur de l’histoire à remporter un Challenger grâce à sa victoire en finale contre Mathias Bourgue, 6-4 6-1. Sa réaction après la victoire finale…

Félicitations, Félix. Un mot sur cette finale ?
C’est ma première victoire en Challenger. C’était une très belle semaine. Je me suis bien battu en début de tournoi, j’ai eu des matchs difficiles en trois sets. Cela a payé, j’ai pratiqué mon meilleur tennis à la fin de la semaine… Je pense même qu’il s’agit du meilleur tennis de ma carrière ! C’était très bon de finir comme ça.

Tu as battu des joueurs bien mieux classés que toi, c’est de bon augure pour la suite ?
Ah, bah oui ! C’est très motivant, très encourageant. Je suis fier du travail que j’ai fourni ! Je vais tout faire pour continuer sur ma lancée.

Avec cette victoire, tu vas grimper d’une centaine de place…
Oui, c’est formidable ! Ça me rapproche des qualifs de Grand Chelems, c’est quelque chose de beau. Mais mon objectif est de grimper encore plus au classement !

Quel est ton programme dans les semaines à venir ?
Je vais à Blois la semaine prochaine pour disputer un autre Challenger. Ensuite, je rentre un petit peu au Canada. Je pense que je vais continuer à jouer des Challengers cet été et peut-être des qualifications de Grands Prix (NDLR : des ATP 250), on verra…

Pour en revenir à ce match, vous étiez à 4-4… puis tu as pris 7 jeux d’affilée. Il y a eu un déclic ?
Oui, peut-être au niveau du service. Je servais de mieux en mieux, mais, après, il fallait juste insister pour que mon jeu se mette en place. Au deuxième set, je me sentais juste vraiment bien. J’ai lâché un peu plus mes coups. Tout allait de mon côté… j’étais vraiment dans ma bulle, en confiance.

« Il fallait rester calme et rentrer dans le court »

C’était peut-être un peu tendu au début ? Il t’a breaké assez rapidement…
Oui, c’était tendu. Je ne bougeais pas très bien. Lui a fait un très bon début, il faisait gicler les balles. Mais il fallait rester calme et rentrer dans le court. C’est ce que j’ai fait, et ça a payé au deuxième set, puisque j’ai joué mon meilleur tennis.

Mathias Bourgue était plus habitué à ce genre de situations… Alors que pour toi, c’est tout nouveau ! Comment as-tu fait pour gérer ça de manière aussi incroyable ?
Ce n’était évidemment pas facile. Mais les matchs de la semaine m’ont aidé. Lui a déjà gagné deux Challengers… Ce n’était pas facile à gérer et j’ai vraiment donné tout ce que je pouvais.

Au niveau de la maturité, tu n’as pas l’impression d’avoir pris plusieurs années en une semaine ?
Pas nécessairement… Je crois que c’est le travail continuel qui paie, là. Ça fait longtemps que je travaille pour en arriver là, donc ça fait plaisir.

« Je n’ai pas pu faire grand-chose aujourd’hui, Felix était beaucoup trop fort. Je pourrais trouver plein d’excuse, mais on tombe parfois sur plus fort que soi. C’est très frustrant, c’est aussi la vérité d’un match. Mais il n’y a qu’une chose à faire : retourner à l’entraînement, travailler, pour être meilleur la fois d’avant. » Mathias Bourgue, finaliste de l’Open Sopra Steria 2017

Répondre