C'est eux qui en parlent le mieux !

Petit retour sur l'expérience de cinq joueurs lors de leur participation à l'Open Sopra Steria.
L'Open Sopra Steria de Lyon, un tournoi déjà apprécie par les joueurs du circuit ATP

L’Open Sopra Steria en a déjà marqué plus d’un !

Chaque été au mois de juin, depuis désormais 4 années, l’Open Sopra Steria vous donne rendez-vous au Tennis Club de Lyon afin de découvrir des jeunes pousses déterminées à conquérir le monde de la petite balle jaune. Les premières éditions du tournoi ont été bien accueillies parmi l’ensemble des participants, comme l’attestent ces miscéllanées :

Felix Auger-Aliassime, « Une atmosphère merveilleuse »

« C’est un drôle de sentiment, c’est le seul tournoi où je n’ai jamais perdu en deux ans. L’atmosphère est merveilleuse, les fans aussi, du premier au dernier jour… J’ai vraiment aimé cette semaine. » (Felix Auger-Aliassime, vainqueur des éditions 2017 et 2018).

Sander Gille, « Un très beau tournoi »

« Tous nos matchs se sont terminés par un super tie-break ! Mais sinon c’était vraiment une très bonne semaine ici. C’est un très beau tournoi, très bien organisé, un des meilleurs qu’on ait joués. » (Sander Gille, vainqueur du tournoi en double en 2017)

Les tribunes remplies pour la finale de l'Open Sopra Steria 2018

Felix Auger-Aliassime sert lors de la finale de l’édition 2018.

Paul-Henri Mathieu, « Un retour aux sources »

« C’est super, oui, de jouer chez soi, en quelque sorte, devant un public chaud bouillant… D’autant que le tournoi se déroule dans un club et c’est ici qu’on a tous grandis, nous, les joueurs ! C’est une ambiance très particulière et vraiment agréable. Un retour aux sources, en somme. »  (Paul-Henri Mathieu lors de l’édition 2017).

Horacio Zeballos, « Une atmosphère vraiment très conviviale »

« Le niveau était très élevé, digne d’un ATP 250. Aujourd’hui, tous les Challengers sont difficiles à remporter. Il y a beaucoup de bons joueurs, le niveau est très dense et resserré !  […] Franchement, pour ce qui est de l’environnement, c’est génial ! Jouer dans un club de tennis, ça nous permet d’être proches du public. Ça crée une atmosphère vraiment très conviviale. » (Horacio Zeballos lors de l’édition 2017).

Steve Darcis, « Une organisation géniale »

« À Lyon, honnêtement, j’avais trouvé l’organisation géniale l’année dernière, alors que c’était une première édition. On avait un chouette hôtel, on avait bien mangé, il y avait beaucoup de courts d’entraînement, des arbitres et des ramasseurs de balles de qualité… Je peux vous dire que ce n’est pas le cas de partout.» (Steve Darcis, vainqueur de la première édition).

Répondre