Paul-Henri Mathieu confirme sa présence à l'Open Sopra Steria de Lyon

PHM tentera de succéder à Steve Darcis au palmarès de l'Open Sopra Steria.

Paul-Henri Mathieu parmi les têtes d’affiche de l’Open Sopra Steria !

Le Français Paul-Henri Mathieu a confirmé sa participation à l’Open Sopra Steria de Lyon, qui aura lieu du 12 au 18 juin prochain sur les terres du Tennis Club de Lyon. 

Actuellement classé à la 115ème place mondiale, Paul-Henri Mathieu, PHM ou Paulo pour les intimes, est l’un de ces joueurs de tennis que l’on aime voir dans un tableau principal. Un palmarès bien fourni, une renommée internationale, une carrière longue de 17 ans et une certaine idée de l’élégance sur un court. Alors, forcément, sa venue à l’Open Sopra Steria de Lyon a de quoi ravir Lionel Roux, le directeur du tournoi :

« Paulo a une histoire particulière avec Lyon puisqu’il a remporté le GPTL en 2002 face à Kuerten en finale. Je suis heureux et fier de l’avoir pour ses qualités de combattant et son énorme force de caractère. Il ne faut pas oublier que Paulo a subi une grave blessure au tibia et au péroné en 2010 et que personne ne le pensait capable de revenir. Mais il a cru en lui et, à force de travail et d’abnégation, il a pu se refaire une place sur le circuit. »

Un joueur d’expérience, classé parmi les 15 meilleurs tennismen du monde il y a quelques années

Vainqueur de 4 tournois en simple sur le circuit ATP, Paul-Henri Mathieu avait obtenu son meilleur classement en 2008, atteignant le 12ème rang mondial. Mais le Français est aussi un amateur de matchs épiques. On se rappelle ses quatre sets intenses contre Rafael Nadal à Roland-Garros en 2006… Mais aussi son marathon remporté face à John Isner en 2012, après plus de 5h40 de combat. Sans parler de ce cinquième match décisif en finale de Coupe Davis contre la Russie de Mikhail Youzhny et Marat Safin, en 2002.

À noter que deux wild-cards ont déjà été attribuées pour le tournoi avec une part belle donnée aux jeunes et aux futurs talents du tennis mondial. Le Canadien Félix Auger-Aliassime, classé 341ème mondial à seulement 16 ans, et le Français Corentin Moutet qui, à 18 ans, porte l’espoir du tennis tricolore, ont d’ores-et-déjà accepté l’invitation de Lionel Roux.

Répondre