Fin du rêve pour Cornut-Chauvinc

6-1 6-3, Rudolf Molleker se qualifie en huitièmes de finale en dominant Antoine Cornut-Chauvinc. Réaction !
Antoine Cornut-Chauvinc, que de bons souvenirs !

Cornut-Chauvinc : « Ce tournoi, je l’attends toute l’année ! »

Dans un duel de jeunes joueurs, la wildcard Antoine Cornut-Chauvinc s’est inclinée 6-1 6-3 face à l’Allemand Rudolf Molleker. Son ressenti en interview !

Un match difficile pour toi…

Difficile, oui. Je jouais contre un joueur plus expérimenté. Tout aussi jeune, mais qui avait de beaux résultats à son actif. Ce n’est pas un joueur qui est très à l’aise sur son jeu défensif, donc j’ai essayé de le déstabiliser, mais il a su répliquer avec agressivité. Il aurait fallu que j’essaie de plus me déplacer. Lorsque je jouais tendu, il a très bien réussi à me pousser dans mes retranchements. Il a très bien joué. Donc des regret, évidement, mais contre un joueur très performant. Bravo à lui !

« C’est plus douloureux de perdre ici que dans n’importe quel autre Challenger »

Ça a été un tournoi particulier pour toi, cet Open Sopra Steria 2019 ?

Bien sûr. Beaucoup de personnes me font la réflexion, je suis un peu chez moi ici. Ça donne la pression, plus qu’autre chose, mais c’est forcément un plaisir de se retrouver ici. Ce tournoi, je l’attends toute l’année ! J’ai envie de bien faire, de montrer de quoi je suis capable. C’est plus douloureux de perdre ici que dans n’importe quel autre Challenger.

“On joue ce soir avec Hugo (Gaston) en double, on va tout donner !”

Tes objectifs pour la fin de saison…

Je dois m’améliorer. Pour l’instant, je vais travailler mon jeu, et essayer de faire de bons résultats en tournois Challengers. Je veux aussi intégrer les 230 mondiaux, de quoi intégrer les qualifications des Grands Chelems.

Il reste encore le double, aussi…

Oui, l’Open Sopra Steria n’est pas encore fini pour moi. On joue ce soir avec Hugo (Gaston). On va tout donner !

Loïc Billet

Répondre