Cuevas : "Avec Bagnis, on se connaît par cœur !"

Pablo Cuevas est en demi-finales de l'Open Sopra Steria de Lyon.
Cuevas

Cuevas : “Avec Bagnis, on se connaît par cœur !”

Pablo Cuevas a dominé Andrea Pellegrino, 6-3 7-5, en quarts de finale de l’Open Sopra Steria. L’Uruguayen affrontera Facundo Bagnis demain, en demi-finales.

Qu’as-tu pensé de ton match, Pablo ?

J’espérais mieux jouer aujourd’hui que les jours d’avant, mais les sensations n’ont pas été si bonnes que ça… Il y a eu pas de mal vent, il frappait la balle à pleine puissance et n’était vraiment pas facile à jouer. Dans le deuxième set, j’ai fait beaucoup de fautes, c’est devenu dur – les sensations n’étaient pas bonnes. J’espère mieux jouer demain… Heureusement, on peut mal jouer un jour et avoir des sensations complètement différentes le lendemain ! Cela peut dépendre des conditions météos, d’autres fois c’est juste toi, ton état d’esprit… Le fait d’être en demi-finales, loin dans le tournoi, ça peut tout changer.

Tu connais bien Facundo Bagnis…

Oui, je l’ai joué de nombreuses fois (NDLR : six, pour six victoires de Cuevas), on se connaît par cœur, on connaît tous nos secrets mutuels. Ca va être un match difficile, j’espère faire un bon match et jouer ma première finale cette année. Bien connaître son adversaire, c’est plutôt un avantage. Je trouve que c’est parfois difficile quand tu n’as aucune idée de l’autre… Là, je connais ses meilleurs coups, je sais que ça va être super dur sur terre. Mais bon, je vais me préparer !

Tu connaissais la ville de Lyon ?

Oui, c’est la deuxième fois que je viens ici ! Bon, cette fois-ci, je joue le simple et le double, donc je n’ai pas trop le temps de me balader en ville. Mais les fois où je suis allé dans le centre, j’ai trouvé superbe !

Tu es aussi en finale du double avec ton frère, Martin…

C’est génial, c’est un super feeling de jouer avec lui ! Je trouve ça génial, d’autant que cela faisait un petit moment qu’on n’avait pas joué ensemble. C’est un plaisir de famille (rires) !

Répondre