Guinard, digérer la défaite...

Manuel Guinard était forcément déçu après son élimination en quarts de finale de l'Open Sopra Steria, hier.
Manuel Guinard à l'Open Sopra Steria

Défaite positive pour Guinard ?

Manuel Guinard s’est fait sortir au stade des quarts de finale par Federico Gaio 6-1 2-6 6-1. Le Français était forcément déçu…

La journée d’hier a été longue pour Manuel Guinard. Ce vendredi, le Breton a attendu toute la journée avant de savoir s’il allait pouvoir jouer ou pas. La pluie ayant frappé le matin, les matchs n’ont pas pu débuter avant 14h et le court n°13 n’était pas praticable. Résultat : Manuel a dû patienter au Player’s Lounge, avant de retourner à son hôtel, puis de revenir au club… et de prendre la direction de la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes, où les deux derniers matchs du genre ont finalement été délocalisés.

“Federico a fait un très bon match, bravo à lui !”

Pour autant, Guinard ne s’est pas trouvé d’excuses : “J’avais joué mon premier match en indoor et ça s’est très bien passé. Je savais à quoi m’attendre. C’est plus une question de sensations. Aujourd’hui, j’étais moins à l’aise et la performance adverse était très solide…” Solide, c’est le moins que l’on puisse dire, même si le Français a relevé la tête dans le deuxième set. Il s’est finalement incliné 6-1 2-6 6-1 en 1h25, laissant Federico Gaio filer en demi-finales. “Federico a fait un très bon match. Bravo à lui. Voilà, j’ai résisté comme j’ai pu, avec mes armes, mais ça n’a pas suffi. Tant pis.”

Direction Blois pour Guinard !

Du côté de son clan, on restait positif. Son entraîneur, Sébastien Villette, trouvera sûrement des motifs de satisfaction, quand sa compagne relativisait l’échec du jour : “Il a fait son moins bon match de la semaine ce soir (vendredi)”, estime-t-elle. “Mais il vit vraiment dans une belle période ! J’ai pu me libérer de mon travail un mois pour être un peu avec lui, ce sont des moments vraiment chouettes.” Son programme pour la suite ? “Je vais digérer la défaite”, conclut Manuel. “Puis je vais me focaliser sur le prochain tournoi à Blois.”

Rémi Capber

Répondre