L'Open Sopra Steria a dévoilé ses wildcards

Corentin Moutet, 19 ans, Eliott Benchetrit, 19 ans, Alexei Popyrin, 18 ans, et Mathias Bourgue, 24 ans, finaliste de l'édition 2017, ont reçu des wildcards pour intégrer le tableau final de l'Open Sopra Steria de Lyon 2018.
bourgue open sopra steria lyon 3

Des wildcards pour Moutet, Bourgue, Popyrin et Benchetrit !

Corentin Moutet, Alexei Popyrin, Elliot Benchetrit, Mathias Bourgue. Ces quatre garçons se sont vu attribuer une wildcard pour l’Open Sopra Steria 2018 et intègrent donc le tableau final. Ils rejoignent un plateau mettant en scène, d’un côté, une bataille entre générations avec Félix Auger-Aliassime, 17 ans, Miomir Kecmanovic, 18 ans ou Quentin Halys, 22 ans ; et, de l’autre les vétérans Pablo Andujar, Simone Bolelli ou Carlos Berlocq.

Moutet, la relève du tennis tricolore

Corentin Moutet est l’une des plus grandes promesses du tennis français. Âgé de 19 ans, il est classé 141ème mondial à l’ATP et s’est particulièrement distingué depuis un an. Alors qu’il avait été battu au premier tour de l’Open Sopra Steria l’année dernière, il avait ensuite vécu un été incroyable, remportant 33 matchs sur 39  et soulevant trois trophées sur les circuits ITF Futures et ATP Challengers. Résultat : en 2018, il a pu faire ses premiers pas en Grand Chelem et dans des tournois ATP. Quart de finaliste à l’ATP 250 de Quito en février, il sort d’un Roland-Garros réussi, puisqu’il y a passé le premier tour après avoir battu le vétéran Ivo Karlovic. 533ème mondial il y a un an et demi, il a gagné 400 places dans ce laps de temps. Un prétendant au titre sur les courts du Tennis Club de Lyon !

Popyrin, vainqueur de Roland-Garros Junior en 2017

Alexei Popyrin, lui, n’est pas encore connu du grand public ; c’est pourtant une véritable promesse du tennis mondial. L’Australien de 18 ans, protégé de Patrick Mouratoglou, avait remporté Roland-Garros chez les Juniors l’année dernière. Un gage de réussite future ? Pas forcément. Pour autant, entre 2000 et 2010, 65% des jeunes ayant gagné un Grand Chelem Junior ont ensuite atteint le Top 100. Mieux, 30% se sont hissés jusqu’au Top 10. Aujourd’hui, il est 393ème mondial et a joué, en début d’année, son premier match en Grand Chelem, à Melbourne. À découvrir !

Eliott Benchetrit, vainqueur de Chardy et Mahut en mai

Un peu à l’image d’Alexei Popyrin, Eliott Benchetrit n’est lui non plus pas encore connu du grand public. Ce Français au parcours atypique est âgé de 19 ans et a vécu une progression particulièrement spectaculaire de puis un an. Pensez donc : il y a un an tout juste, il était… 938ème au classement ATP. Cette semaine, il pointe au 306ème rang. Un bond hallucinant qu’il doit à ses trois titres et une finale en ITF Futures, mais aussi à des perfs étonnantes en ATP Challengers : un quart de finale au 75 000$ de Canberra en janvier, un autre au 125 000$ de Bordeaux en mai… avec, à la clef, des succès sur Jérémy Chardy et Nicolas Mahut – excusez du peu ! Invité à Roland-Garros, il s’est incliné au premier tour non sans avoir pris un set à Gaël Monfils. Impressionnant.

Bourgue, un finaliste 2017 en reconquête

Enfin, Mathias Bourgue est, de son côté, un visage bien connu des habitués de l’Open Sopra Steria. En 2016, il y avait perdu en huitièmes de finale, avant d’aller jusqu’en finale l’année dernière, seulement stoppé par Félix Auger-Aliassime. À 24 ans, Mathias est classé 276ème à l’ATP après être grimpé au 140ème rang en 2017. Malheureusement pour lui, il a vécu un deuxième semestre 2017 très difficile, perturbé par des blessures, et peine encore à retrouver toutes ses sensations en 2018. Espérons-lui une belle semaine au Tennis Club de Lyon pour se refaire une santé !

Rémi Capber

 

 

Répondre