Moutet et Auger-Aliassime : sacrée affiche !

Félix Auger-Aliassime et Corentin Moutet s'affronteront mardi soir au premier tour de l'Open Sopra Steria. Une affiche qui avait une tête de finale !
moutet auger-aliassime OSSL 18

Deux étoiles pour se faire une place au soleil !

Le tirage au sort de l’Open Sopra Steria 2018 a réservé, samedi, une drôle de surprise : un premier tour qui aura lieu mardi soir entre… Félix Auger-Aliassime face à Corentin Moutet. Une potentielle finale en ouverture… que demander de plus !

La pluie s’est abattue, ce lundi matin, sur le Tennis Club de Lyon. Si la terre est humide et les arbres chargés de pluie, pas de quoi perdre ce sourire si cher à Lionel Roux, directeur de l’Open Sopra Steria : “Donner le sourire, donner envie de l’avoir et de le transmettre… C’est essentiel dans un événement comme celui-ci. On doit être source de motivation et rassembleur pour les fans, les joueurs, nos partenaires…”

Corentin et Félix, des trajectoires similaires

Le sourire, Lionel a des raisons de l’avoir : le premier tour de l’Open Sopra Steria réserve un sacré choc… Félix Auger-Aliassime face à Corentin Moutet. Le premier n’est autre que le tenant du titre et une véritable pépite, que les habitués du Tennis Club de Lyon ont déjà le bonheur de connaître. Le deuxième n’avait qu’un petit tour l’année dernière, sorti dès son entrée en lice… Mais il a bien grandi depuis, du haut de son mètre 75.

“On a, d’emblée, un choc des jeunes générations avec un premier tour entre Félix (Auger-Aliassime, 17 ans) et Corentin (Moutet, 19 ans). Une superbe affiche, qui aurait pu être une finale… C’est à la fois frustrant et, en même temps, très excitant d’avoir une telle opposition pour débuter le tournoi. D’une façon générale, il y a énormément de jeunes joueurs de nationalités très différentes dans le tableau. C’est top, car c’est notre ADN !”

Auger-Aliassime-Moutet, une potentielle finale ? Lionel n’exagère pas. Félix a montré toute son aisance sur terre battue en remportant le titre ici, en 2017, ainsi qu’un autre ATP Challenger du côté de Séville. Fort d’un service incroyablement mûr pour un jeune de 17 ans, il a déjà fait parler le punch de son gros coup droit sur le circuit ATP en 2018. À Rotterdam, il avait ainsi fait vaciller Filip Krajinovic, récent finaliste du Rolex Paris Masters, alors classé 38ème mondial. Mieux, au Masters 1000 de Miami, Félix avait gagné son premier match sur le grand circuit en dominant Vasek Pospisil, avant de s’incliner face à Milos Raonic.

Auger-Aliassime, le plus jeune de puis Rafael Nadal en 2002 à entrer dans le Top 200

Cet ex-numéro deux mondial chez les Juniors, vainqueur de l’US Open et finaliste de Roland-Garros, va défier une autre pousse au joli passé dans les jeunes catégories. Car Corentin Moutet fait partie des grands espoirs du tennis tricolore, ancien demi-finaliste à Wimbledon et Melbourne. Un espoir qui commence à confirmer les attentes placées en lui de façon résolue… À 19 ans seulement, il est 130ème au classement et sort d’un Roland-Garros qui l’a vu passer un tour. Quart de finaliste à l’ATP 250 de Quito en février, il a montré une formidable constance durant le deuxième semestre 2017 avec 38 victoires en 45 matchs.

Alors, oui, une rencontre entre le tenant du titre et la tête de série numéro huit, tout deux grandes promesses du tennis mondial, c’est un véritable choc !

Rémi Capber

Répondre