Paire forfait ; Darcis intègre le tableau !

Benoît Paire déclare forfait pour l'Open Sopra Steria de Lyon 2019. Un retrait qui permet notamment à Steve Darcis, Mathias Bourgue ou Johan Tatlot d'intégrer le tableau final.
Paire à l'Open Sopra Steria

Forfait de Benoît Paire à l’Open Sopra Steria 2019

Benoît Paire a déclaré forfait pour la quatrième édition de l’Open Sopra Steria. Le Français permet à quelques têtes connues du public lyonnais d’intégrer le tableau final…

Huitième de finaliste à Roland-Garros en début de semaine, Benoît Paire est contraint de déclarer forfait pour l’Open Sopra Steria. L’Avignonnais, qui a disputé neuf matchs dont deux en cinq sets en moins de 15 jours, a préféré ne pas prendre de risque et reposer un physique mis à rude épreuve, avant de s’attaquer à la saison sur gazon.

« Le forfait de ta tête d’affiche est forcément une déception mais ce sont les aléas d’un tournoi. Nous sommes tributaires des bons résultats des joueurs les semaines auparavant. Je continue de penser que c’était un bon choix de vouloir faire venir Benoît vu le niveau de sa forme actuelle. En tant qu’ancien joueur, je peux comprendre cette lassitude physique et la peur de se blesser après une telle dépense d’énergie. Mais je suis extrêmement déçu et frustré pour le public qui attendait Benoît et pour mes partenaires. Je me faisais une joie de le voir jouer et de partager avec tous son tennis surprenant. Pour autant je suis très fier du plateau proposé qui respecte notre ADN : valoriser de jeunes talents. On ne pourra pas avoir de Félix Auger-Aliassime tous les ans, il reste un phénomène, mais nous avons un noyau dur de joueurs entre 19 et 21 ans qui méritent d’être mis en lumière. Je pense notamment à Corentin Moutet et à Elliot Benchetrit qui sont capables de belles choses cette semaine à Lyon ! »
Lionel Roux, directeur de l’Open Sopra Steria

Benoît Paire devrait néanmoins passer une journée durant la semaine pour saluer le public et les partenaires.

Steve Darcis, premier vainqueur, fait son retour !

La bonne nouvelle, c’est que son retrait, ainsi que celui de Filip Krajinovic ou de Daniel Taro, permet à des joueurs très appréciés du public lyonnais d’intégrer le tableau final. Steve Darcis, vainqueur de la première édition de l’Open Sopra Steria, fera donc son grand retour entre Rhône et Saône. Mathias Bourgue, demi-finaliste en 2016 et finaliste perdant face à Félix Auger-Aliassime en 2017, sera lui aussi de la partie pour la quatrième année consécutive. Et Johan Tatlot, notre finaliste sortant, viendra défendre ses points chèrement acquis l’année dernière après une incroyable semaine qu’il avait débutée en qualifications.

Ramos-Vinolas ou Moutet, pour succéder à Félix Auger-Aliassime ?

Ces trois joueurs viennent compléter un tableau particulièrement dense, fort d’Albert Ramos-Vinolas, 87ème au classement, Corentin Moutet, 20 ans et 102ème à l’ATP lundi prochain, Pablo Andujar, 93ème mondial, ou encore Elias Ymer, 82ème à la Race. Sans parler des cinq wildcards qui auront à coeur de montrer leur talent : Elliot Benchetrit et Geoffrey Blancaneaux, 20 ans, Hugo Gaston et Antoine Cornut-Chauvinc, 18 ans, ainsi que Manuel Guinard, qui a montré de belles choses aux qualifications de Roland-Garros.

“Cela fait du bien de revenir dans un endroit qu’on aime, et j’aime énormément la ville, Lyon, l’ambiance…”, nous confiait Mathias Bourgue l’an passé. La réciproque est vraie : cela fait du bien, aussi, de voir revenir des joueurs fidèles et disponibles, que tout le monde apprécie !

Répondre