Mélodrame sur le court central…

Pablo Andujar a été sorti en huitièmes de finale de l'Open Sopra Steria au terme d'un match particulier face à Adam Pavlasek.
Andujar à l'Open Sopra Steria 2018

Haute tension !

Il n’y a plus de tête de série à l’Open Sopra Steria : Pablo Andujar a été éliminé en huitièmes de finale par Adam Pavlasek au terme d’un scénario étrange…

C’est un drôle de scénario que nous a offert le court Sopra Steria hier, en fin d’après-midi. Luis Buñuel peut aller se rhabiller, Milos Forman aussi. Un film en trois chapitres… Le premier raconte un étonnement et voit le Tchèque Pavlasek surprendre Pablo Andujar au terme d’un jeu décisif accroché.

Le deuxième narre, au choix, l’histoire d’une déroute ou d’un retour de flammes, Andujar enchaînant une bulle cinglante, avant de se détacher dans l’ultime manche, 6-7(5) 6-0 4-1.

Pavlasek boite, mais revient dans le match…

Le troisième est un coup de théâtre : Pavlasek semble touché à la cheville droite et boite bas, malgré l’intervention du kiné. Il s’arrache pourtant à chaque échange… et revient. Avant que ce ne soit l’Ibère qui jette l’éponge, touché aux ischios, son adversaire n’étant plus qu’à deux points de la victoire (7-6(5) 0-6 6-5).

Visiblement, Pablo a peu goûté le cinéma du jour…

“J’ai toujours eu une attitude fair-play, moi. Lui, je crois qu’il ne l’a pas été. Le tennis est un sport de gentleman. À 6-0 4-1 en ma faveur, je trouve qu’il n’a pas été fair-play. Tant pis, je suis déjà heureux d’être là, de retour sur le court. Je ne connais pas la gravité de ma blessure, je ne sais pas ce que j’ai… J’ai senti une déchirure, mais je n’ai pas plus d’infos !”

Tension.

Rémi Capber

Répondre