Holger Rune, des Français et Verdasco : confrontations générationnelles en vue !

Le tirage au sort de l'Open Sopra Steria de Lyon a été effectué ce samedi. De belles confrontations et un sacré plateau en perspective !
Tirage au sort de l'Open Sopra Steria 2021

Holger Rune, des Français et Verdasco : confrontations générationnelles en vue !

L’Open Sopra Steria de Lyon, qui se déroule du 7 au 13 juin 2021 au Tennis Club de Lyon, a dévoilé le nom de ses trois wildcards pour le tableau final du tournoi, avant de procéder au tirage au sort du tableau principal. Kyrian Jacquet, Matteo Martineau et Titouan Droguet ont reçu des wildcards. Le numéro un mondial Junior Holger Rune sera également de la partie.

DECOUVRIR LES TABLEAUX 2021

19 ans les séparent. Fernando Verdasco, 37 ans, fidèle lieutenant de Rafael Nadal durant de longues années ; Holger Rune, 18 ans, numéro un mondial Junior, l’un des plus grands talents du tennis mondial. Les deux disputeront l’Open Sopra Steria de Lyon, incarnant plus que jamais le fameux choc générationnel cher au tournoi lyonnais. Si Verdasco comme Pablo Cuevas, tête de série numéro un, se feront porte-voix des joueurs les plus expérimentés, de jeunes Français invités par l’organisation symboliseront les générations 2000. Titouan Droguet, 19 ans, Kyrian Jacquet, 20 ans, et Matteo Martineau, 22 ans, ont en effet reçu des wildcards pour le tableau final.

Holger Rune, un futur numéro un au TCL ?

Holger Rune – de son nom complet Holger Vitus Nodskov Rune – est un formidable talent du tennis mondial. Ce Danois de 18 ans porte le flambeau de la génération 2003. Encore numéro un mondial Junior alors qu’il joue désormais exclusivement chez les “grands”, il était devenu, en 2019, le plus jeune joueur depuis deux décennies à remporter Roland-Garros Junior, à 16 ans et deux mois. Modèle de précocité, il a déjà gagné quatre titres dans des 15 et des 25 000$. A son tableau de chasse, malgré son jeune âge : deux joueurs du Top 100, dont un certain Benoît Paire, en mars ! Ses dernières performances lui ont permis d’intégrer le tableau final : 474ème mondial en début d’année, il fera son entrée parmi les 250 meilleurs joueurs du monde dans une semaine. Finaliste d’un ATP Challenger 50 il y a une semaine, il est encore, ce week-end, en finale d’un ATP Challenger 80. Une forme éclatante !

“Holger Rune, c’est un super joueur avec un entourage au top, très suivi par sa maman. Sébastien Grosjean m’en avait parlé il y a quelque temps ; je l’ai tout de suite trouvé très impressionnant. Il est Danois, mais c’est un pur terrien, il est très, très solide sur cette surface.”

Lionel Roux, directeur de l’Open Sopra Steria

Rune à l'Open Sopra Steria 2021

Holger Rune, numéro un mondial Junior, sera l’un des grands talents à suivre pour cette cinquième édition.

Des wildcards pour Kyrian Jacquet, Matteo Martineau et Titouan Droguet

Trois wildcards ont été attribuées par l’organisation. Kyrian Jacquet, 20 ans, local de l’étape, Matteo Martineau, 22 ans et 376ème mondial, et Titouan Droguet, 19 ans. Jacquet est un Lyonnais prometteur, 469ème à l’ATP, qui tourne à 70% de victoires cette saison sur le circuit Future. Ce grand fan de Rafael Nadal ne manque pas d’ambitions… et il s’en donne les moyens, puisqu’il s’entraîne au CNE depuis 2019. Martineau, de son côté, est un joueur de 22 ans qui a fait partie des 20 meilleurs jeunes au monde et qui tente, désormais, de se faire une place parmi l’élite du tennis. Droguet, quant à lui, pointe au 703ème rang mondial ; cet amoureux de la terre battue montre de belles promesses depuis plusieurs mois !

“Kyrian, c’est un peu notre touche locale, puisqu’il est de la région. Il commence à perfer, il est encore très performant cette semaine sur le circuit Future. C’est un bon guerrier avec un bon esprit au parcours un peu atypique ! Avec Matteo et Titouan, dont tout le monde me dit beaucoup de bien, cela nous fait un bon contingent de Français dans le tableau. Cela me fait forcément plaisir de pouvoir donner un coup de pouce à des jeunes qui bossent et qui progressent !”

Lionel Roux, directeur de l’Open Sopra Steria

Le tirage au sort a eu lieu : Verdasco et Cuevas, en têtes d’affiche

En marge de l’annonce des trois wildcards et de la venue d’Holger Rune, le tirage au sort du tableau final a été effectué ce samedi 5 juin. De quoi dévoiler les premières affiches et offrir au plateau sportif ses contours définitifs. Pablo Cuevas, Fernando Verdasco et Facundo Bagnis sont les têtes de série numéros un, deux et trois. Au total, ce sont sept joueurs classés parmi les 100 meilleurs au monde sur la saison (classement ATP Race) qui participent au tournoi.

Par ailleurs, huit Français profiteront certainement de jouer à domicile, malgré les jauges réduites : Benjamin Bonzi, 53ème à la Race, Alexandre Müller, Maxime Janvier, Tristan Lamasine, Constant Lestienne, Kyrian Jacquet, Matteo Martineau et Titouan Droguet.

Pablo Cuevas débutera face à un qualifié ; Fernando Verdasco affrontera au premier tour le demi-finaliste de l’édition 2019, Sumit Nagal. Si Corentin Moutet, tenant du titre, ne revient pas cette année, Elias Ymer, finaliste sortant, est quant à lui bien dans le tableau : il débutera sa semaine lyonnaise face à Constant Lestienne. Le mieux classé des Français, Benjamin Bonzi, défiera Oscar Otte. Et le jeune Titouan Droguet aura la tâche ardue face au non moins jeune Holger Rune !

Pour Lionel Roux, directeur du tournoi, “c’est un plateau assez dense”. “J’ai hâte de faire découvrir au public ce jeune Danois, Holger Rune, dont tout le monde me dit beaucoup de bien. Titouan (Droguet) également, ce sera une belle découverte, je pense ! C’est génial de voir ces jeunes se mesurer à ces monstres d’expérience que sont Fernando Verdasco et Pablo Cuevas !”

Les qualifications à partir de dimanche

Si le premier tour du tableau final débutera ce lundi 7 juin, les joueurs taperont la balle dès demain au TCL. En effet, ce dimanche ont lieu les qualifications du tournoi, qui permettront à quatre joueurs supplémentaires de rallier le premier tour du tournoi. Parmi eux, trois Français invités : Axel Garcian, 18 ans, Mathys Erhard, 19 ans, ainsi que Jonathan Eysseric, 31 ans, dont on se souvient souvent pour avoir poussé Andy Murray aux cinq sets, au premier tour de Roland-Garros 2008.

Répondre