Les frères Cuevas remportent le tournoi !

Pablo et Martin Cuevas se sont imposés en finale du double de l'Open Sopra Steria de Lyon, face à Tristan Lamasine et Albano Olivetti.
Les frères Cuevas titrés

Les frères Cuevas remportent le tournoi !

Pablo et Martin Cuevas s’imposent en finale du double, 6-3 7-6(2) en 1h18 de jeu. Les Français Tristan Lamasine et Albano Olivetti n’ont pas fait le poids, mais repartent heureux après cette belle semaine à l’Open Sopra Steria.

Le soleil brillait et la chaleur régnait en maître sur le Central, avec un public surmotivé par un speaker d’exception… A 16h30, le duel franco-uruguayen pouvait commencer. Si les Français ont joué sans complexe face aux frères Cuevas, ils ne sont pas parvenu à en venir à bout. “On est contents d’avoir atteint la finale, même si on aurait préféré gagner, évidemment”, explique Albano Olivetti après la remise des trophées. “On s’est battus avec nos armes et on est fiers d’avoir réussi à les accrocher. On a une petite occasion au deuxième set pour breaker et mener 4-3, mais on n’a pas su la saisir. Ils ont tout simplement été meilleurs sur l’ensemble du match, leur victoire est logique.” Ils en retiennent quand même beaucoup de positif, comme le confirme Tristan Lamasine : “Moi, j’adore jouer ici, j’ai participé à toutes les éditions jusqu’à présent. Lyon est une ville que j’adore. Et puis il y avait une bonne ambiance, on s’est senti encouragés, ça nous change des derniers mois, c’est super appréciable.”

“Une super semaine” en frangins !

Après 1h18 de jeu, c’est donc le duo uruguayen qui s’est adjugé le titre, succédant à Filip Polasek et Philipp Oswald. “Je suis super content de rejouer sur un Challenger devant du public, ça faisait longtemps. J’ai passé une super semaine et jouer avec mon frère, c’est vraiment génial, ça faisait trois ou quatre ans que ce n’était pas arrivé. Je suis super content”, exulte Martin Cuevas. Également heureux de gagner aux côtés de son frère, Pablo retient aussi la confiance qu’offre cette victoire : “D’un point de vue physique, cela aurait été mieux, évidemment, de me reposer, plutôt que de revenir sur le court. Mais ça donne quand même beaucoup de confiance pour la finale demain, c’est parfait !”

Benjamin Vermersch

Répondre