Belle perf' pour Maxime Janvier !

Maxime Janvier, le jeune Français de 20 ans, a éliminé Henri Laaksonen, tête de série n°3, ce lundi, à l'Open Sopra Steria.
janvier open sopra steria lyon

Maxime Janvier : les débuts vainqueurs d’un jeune plein d’ambition !

La très belle perf’ de ce lundi est signée Maxime Janvier ! Le jeune Français de 20 ans, invité par l’organisation, a fait honneur à sa wildcard en écartant la tête de série numéro trois Henri Laaksonen, 6-1 6-4.

Il se dit qu’Henri Laaksonen, tête de série numéro trois, était grippé. Il fallait néanmoins sortir une grosse performance pour écarter ce Suisse classé 102ème mondial… C’est ce qu’a fait Maxime Janvier, ce lundi matin, sur le court Sopra Steria. Le Français a montré toute l’étendue de ses progrès depuis un an… Vainqueur, ces derniers mois, de trois joueurs classés dans le Top 100, il accroche un autre succès très convaincant – 6-1 6-4, en 1h05 – face à un adversaire flirtant avec cette barre symbolique. 242ème à l’ATP mais plein d’ambition, Maxime garde les pieds sur terre et compte bien rentabiliser au maximum la wildcard qui lui a été offerte cette semaine à Lyon. Interview improvisée à sa sortie du court.

Tu bénéficies d’une wildcard ici, à Lyon. Quelles sont tes attentes par rapport à ce tournoi ?
Aller le plus loin possible, bien évidemment ! Je tiens d’ailleurs à remercier la Fédération Française de Tennis de m’avoir accordé cette wildcard. C’est une véritable chance et je compte bien saisir cette opportunité !

“Ce qui est important à mes yeux, c’est le contenu et ma progression”

Tu as réalisé un super match, aujourd’hui…
Sincèrement, je ne me préoccupe pas trop du résultat. Ce qui est important à mes yeux, c’est le contenu et ma progression sur le long terme. Tout est en train de se mettre en place tranquillement. C’est clair que je viens de réaliser un match très satisfaisant… il n’y a pas eu photo. Mais il faut continuer comme ça ; le plus important, c’est le travail, encore et toujours. Dès ce soir, on va bosser avec mon entraîneur, toujours dans un objectif : progresser.

Tu as 20 ans, tout l’avenir devant toi… C’est quoi, ton rêve de jeune joueur de tennis ?
Gagner Roland-Garros, bien sûr ! C’est aussi un objectif, l’objectif de mes rêves, quoi… Quand je vois un joueur comme Rafael Nadal, je me dis que j’ai encore du boulot (rires) !

Article écrit par Hugo Verny

Répondre