Kecmanovic en quarts de finale

Le Serbe Miomir Kecmanovic a battu en deux sets le Suédois Mikael Ymer, ce jeudi.
Miomir Kecmanovic à l'Open Sopra Steria 2018

Miomir Kecmanovic : “Pas le droit de faire n’importe quoi !”

Miomir Kecmanovic avait sa rencontre bien en main, face à Mikael Ymer… avant d’être plus que bousculé. Une fin de match au couteau qui l’a vu rater la bagatelle de… huit balles de match ! Victoire finale 6-2 7-6(7) pour le Serbe de 18 ans.

Soulagé d’avoir finalement réussi à conclure ?
Oui, tout à fait ! J’ai réussi un bon match aujourd’hui, j’ai voulu rester agressif et tenter beaucoup de coups gagnants pour faire la différence. À la fin, je me suis senti nerveux. Il (Ymer) remettait toutes les balles, les points étaient très longs et accrochés… Je suis heureux de m’en être sorti !

Qu’est-ce que tu t’es dit sur ces huit balles de match ?
Que je n’avais pas le droit de faire n’importe quoi et de me louper à ce moment-là du match. Donc j’ai tenté de rester calme et de finir en deux sets.

“J’ai tenté de rester calme et de finir en deux sets”

Ton but maintenant ?
On espère toujours pouvoir gagner le titre, mais, pour cela, il faut bien jouer. Si je joue bien, oui, je vise la victoire ! Sinon… ce sera direction le gazon.

Peux-tu nous parler de ton histoire ?
Je viens de Belgrade, en Serbie. J’ai commencé à jouer quand j’avais six ans. J’ai ensuite bougé aux États-Unis, en Floride, à 13 ans. J’ai été repéré par Bollettieri à cet âge-là.

Rémi Capber

Répondre