Victoire difficile pour Pablo Andujar

C'est pourtant bien connu, l'Espagnol ne lâche rien ! Pablo Andujar se qualifie pour les huitièmes de finale après 2h40 de jeu. Interview.
Andujar à l'Open Sopra Steria 2018

« Une vraie bataille » pour le gladiateur Andujar !

Pablo Andujar s’est tiré d’un bien mauvais pas ce mercredi, en battant Pedro Cachin 7-6(1) 2-6 7-5. Le voici en huitièmes de finale face à l’Italien Gaio.

Match en 3 sets, 2h40 de jeu. C’était difficile ?

C’était une vraie bataille, le match ne s’est pas joué à grand-chose. Mes sensations n’étaient pas bonnes, j’avais du mal à concrétiser mes mises en jeu. J’ai vraiment cru que j’allais quitter Lyon ce soir (rires) ! Je suppose que c’est la confiance d’avoir gagné un titre la semaine dernière qui m’a aidé à tenir, jusqu’à arracher la victoire.

« Il faut rester concentré sur l’instant ! »

Tu viens de gagner un titre au Challenger de Prostejov. Un douzième à Lyon, peut-être…

Peut-être (rires). Mais ça va être très compliqué, surtout après mon match d’aujourd’hui. Il faut rester concentré sur l’instant. Penser à chaque point, à chaque jeu, à chaque set, à chaque match, avant même d’espérer le titre. Pour ce tournoi, je tiens surtout à conserver un bon niveau de jeu ! C’est toujours spécial de jouer en France. J’aime bien l’ambiance, le public est sympa, on sent qu’il aime le tennis. Ça me plait beaucoup, mais ça n’enlève rien aux difficultés qu’on a pendant les matchs (rires) !

Physiquement, tu te sens bien ?

Et puis, j’ai 33 ans, la récupération prend plus de temps qu’avant. Je sors d’un titre en ATP Challenger et la fatigue a dû jouer dans ce match. Pour demain, je pense à améliorer mon jeu et à me montrer prêt physiquement. Encore une fois, c’était dur. La recette est pourtant simple : il faut mieux jouer ! Quoi qu’il en soit, la motivation est là, donc j’espère être prêt pour les huitièmes !

Loïc Billet

Répondre