Pablo Cuevas : "C'était vraiment une super semaine"

Pablo Cuevas, 35 ans, s'adjuge la finale face au malheureux Elias Ymer.
Pablo Cuevas

Pablo Cuevas : “C’était vraiment une super semaine !”

Vainqueur de cette cinquième édition de l’Open Sopra Steria de Lyon, Pablo Cuevas s’est confié à l’issue de la rencontre.

Comment s’est passé ton match ?

J’ai bien joué aujourd’hui. Ce n’était pas facile avec ce vent, mais, que ce soit dans une finale, ou dans n’importe quel match, il faut savoir faire avec les conditions. Aujourd’hui le vent, peut-être demain le froid… quoiqu’il en soit, au tennis, tu dois composer avec les conditions, c’est un sport où il faut s’adapter. Et le vent ne m’a effectivement pas empêché de gagner !

C’est l’expérience qui a fait la différence, aujourd’hui ?

Je ne sais pas si on peut parler de match gagné à l’expérience. Je pense que c’est plutôt la confiance engrangée, d’une part avec mes victoires, ici, cette semaine ; d’autre part, avec le gain du premier set, ce qui m’a bien aidé aujourd’hui. J’avais aussi déjà joué plusieurs fois sur ce court (NDLR : le court Sopra Steria), j’avais donc pu prendre mes marques auparavant. Ce qui est certain, en revanche, c’est que j’ai su rester calme aujourd’hui. Ce n’est pas facile quand ton adversaire extériorise à ce point sa frustration, mais je suis resté concentré sur mon jeu et mon match. Je suis content de moi ! Lui, il a beaucoup parlé… et ce n’était pas forcément facile de se concentrer, mais je suis resté focus sur mon match sans faire attention à sa frustration.

Dans le deuxième set, il y a eu un jeu un peu disputé…

Oui, il y a toujours des difficultés dans un match. A 4-2 dans le deuxième set, ce n’est pas passé à grand-chose, j’ai su remporter les points importants et éviter le débreak. C’était important de mener 5-2 plutôt que de se faire rattraper 4-3. Ca a tout changé, c’était un moment clef !

Gagner un trophée, c’est génial… Mais, toi, tu repars avec deux titres !

C’est super de gagner deux trophées en une semaine. Je me souviens qu’il y a quelques années, mon frère m’avait mis au défi de gagner un tournoi en simple et de remporter le double à ses côtés. C’est chose faite aujourd’hui ! Je suis super heureux pour mon frère, c’était vraiment une super semaine.

Des objectifs pour la suite ?

J’aimerais revenir dans le Top 50 pour jouer plus facilement les tournois. Je crois aussi que je dois progresser dans certain secteurs du jeu. C’est ce qui est beau dans le tennis : même à 35 ans, on garde une grosse marge de progression. Mais, avant tout cela, je vais prendre une semaine de repos avec ma famille, avant d’entamer la saison sur gazon.

Entretien réalisé par Camille Blanc

Répondre