Les jeunes de l'Open Sopra Steria en chiffres

Coup d'oeil aux jeunes joueurs de l'Open Sopra Steria 2018 par le biais des chiffres.
Moutet Ymer Open Sopra Steria 2018

Les pépites à suivre à l’Open Sopra Steria 2018

L’Open Sopra Steria veut être un révélateur de talents. Lionel Roux, directeur du tournoi, met un point d’honneur à repérer, cibler et valoriser les jeunes joueurs qui, selon lui, ont une chance de faire l’actu tennistique de demain. Retour en chiffres sur cette particularité lyonnaise.

Jeunes âges

Félix Auger-Aliassime, 17 ans et 8 mois. Miomir Kecmanovic, 18 ans et 7 mois. Alexei Popyrin, 18 ans et 8 mois. Corentin Moutet, 19 ans et un mois. Carlos Taberner, 20 ans et 8 mois. Akira Santillan, 21 ans. Quentin Halys, 21 ans et 6 mois. Christian Garin, 22 ans. Elias Ymer, 22 ans et un mois.

7

Ils sont 7 joueurs directement qualifiés dans le tableau final de l’Open Sopra Steria 2018 à être âgés de 21 ans ou moins. Soit presque 30% d’entre eux. 

614

Félix Auger-Aliassime était classé 614ème mondial en janvier 2017. Il est aujourd’hui 178ème, le plus jeune depuis Rafael Nadal à être classé dans le Top 200.

Félix Auger-Aliassime avait remporté l'édition 2017 de l'Open Sopra Steria.

Félix Auger-Aliassime avait remporté l’édition 2017 de l’Open Sopra Steria.

16

Christian Garin, 22 ans, 174ème mondial, a disputé sa première rencontre de Coupe Davis à l’âge de 16 ans avec le Chili. Il compte aujourd’hui 21 matchs au compteur avec sa sélection.

40%

Le Top 100 est actuellement composé de 40% de trentenaires. À l’inverse, seuls 2% ont 19 ans ou moins, 5% ont 20 ans ou moins et 8% au total sont âgés de 21 ans ou mois.

2

Seuls 2 joueurs de moins de 19 ans sont classés parmi les 200 meilleurs au monde : Félix Auger-Aliassime et Miomir Kecmanovic, tout deux présents à l’Open Sopra Steria.

Elias Ymer est l'un des prétendants au titre cette année.

Elias Ymer est l’un des prétendants au titre cette année.

1/4

Parmi les jeunes joueurs (21 ans ou moins) de l’Open Sopra Steria de Lyon, c’est Corentin Moutet qui a réussi les plus belles perfs sur le circuit ATP : un 1/4 de finale à l’ATP 250 de Quito, en février, et un deuxième tour à Roland-Garros.

24/37

Entre 2000 et 2010, il y a eu 37 joueurs vainqueurs d’un ou plusieurs Grands Chelems chez les Juniors. 24 d’entre eux, soit 65%, ont ensuite atteint le Top 100. Et ils sont 11, soit 30%, à être montés dans le Top 10. Auger-Aliassime a gagné l’US Open ; Alexei Popyrin et Christian Garin, Roland-Garros ; Miomir Kecmanovic a remporté deux fois l’Orange Bowl et a été finaliste en Grand Chelem, tout comme Quentin Halys.

16 ans et 10 mois

Vainqueur de l’Open Sopra Steria 2017, Félix Auger-Aliassime est devenu, du même coup, 16 ans et 10 mois le septième plus jeune joueur dans l’ère Open à gagner un tournoi Challenger.

Meilleures perfs

  1. Quentin Halys a déjà battu Ivo Karlovic, 31ème mondial, en 2017. Il avait 20 ans.
  2. Elias Ymer a déjà battu Nick Kyrgios, 41ème mondial, en 2015. Il avait 19 ans.
  3. Christian Garin a déjà battu Nicolas Almagro, 44ème mondial, en 2016. Il avait 20 ans.
  4. Akira Santillan a déjà battu Daniel Evans, 56ème mondial, en 2016. Il avait 19 ans.
  5. Alexei Popyrin a déjà battu Federico Delbonis, 68ème mondial, en 2018. Il avait 18 ans.
  6. Corentin Moutet a déjà battu Malek Jaziri, 69ème mondial, en 2017. Il avait 18 ans.
  7. Félix Auger-Aliassime a déjà battu Vasek Pospisil, 75ème mondial, en 2018. Il avait 17 ans.
  8. Miomir Kecmanovic a déjà battu Frances Tiafoe, 81ème mondial, en 2018. Il avait 18 ans.
  9. Carlos Taberner a déjà battu Pedro Sousa, 102ème mondial, en 2017. Il avait 20 ans.

Rémi Capber

 

 

 

Répondre