A la rencontre de Benoît Paire...

Connaissez-vous vraiment Benoît Paire au-delà des clichés et de l'image que vous pouvez avoir de lui sur le court ? Portrait.

Qui es-tu, Benoît Paire ?

Il est le vainqueur de l’Open de Marrakech, cette année, celui qui a atteint les huitièmes de finale de Roland-Garros, cette année… Et la tête d’affiche de l’Open Sopra Steria, cette année. Mais connaissez-vous vraiment Benoît Paire ?

C’est un joueur de caractère…

Qui de mieux que Camille Maccali, pour en parler ? Aujourd’hui journaliste, elle a côtoyé Benoît sur les courts d’Avignon pendant plusieurs années, alors qu’ils étaient jeunes. Elle raconte le Benoît qu’elle connaît dans un article de L’Equipe, la semaine dernière…

Un joueur de caractère. Créatif, obstiné et « têtu, déjà ».

“Quand Ben avait décidé qu’il voulait réussir une amortie rétro qui repassait par-dessus le filet, il essayait jusqu’à ce que ça marche.”

“A table, quel calvaire ! Monsieur était si difficile qu’il fallait oublier l’idée de lui faire manger un repas équilibré. […] Sinon, il partait sur le court le ventre vite.”

Le caractère est une chose, le talent en est une autre – et Benoît en est pétri. Les passionnés le savent ; Leander Paes, qui a joué avec le Français en double, le confirme également dans ce même article de L’Equipe…

“Son talent est tellement énormeIl est l’un des plus talentueux avec qui j’ai joué.”

et un joueur de spectacle.

« Réussir le coup le plus spectaculaire, c’est le truc qui l’a toujours animé. » Camille Maccali

Parfois loin de l’entraînement de tennis, dispersé, séduit par la curiosité plus que par le travail, il reste accroché à son sport. Car « on ne peut pas être dans les quarante si on ne travaille pas », explique Paes.

Finalement, Benoît Paire est avant tout un joueur authentique. Proche de sa famille, proche de son sport, il entretient avec le tennis une relation sauvage et le voit comme un rendez-vous de grand spectacle qu’il faut rendre sensationnel.

« On est en 2019, il est trentenaire, mais il n’a pas changé. Fidèle à ses valeurs et aux gens qu’il aime, le gamin surdoué a simplement fait de sa vie un terrain de jeu. »

Loïc Billet

Répondre